L’été, finies les grenouillères, la flanelle, finie la couette sous laquelle on se réfugie la nuit…… Il faut penser à plus léger pour dormir à l’aise.

Premier ouvrage en jersey, sans surjeteuse c’est comme qui dirait « sans filet » pour moi. Alors il faut que je sois encore plus précautionneuse, plus minutieuse dans les finitions pour ne pas me rater car juste avec le point zigzag…..hummm nous verrons bien !

Comme toujours base de patrons Citronillle. Taille : 6 ans légèrement rétréci pour un garçonnet de 2ans et demi qui porte déjà du 4 ans et qui grandit très vite ( il y sera à l’aise… )

Le bas : pantalon élastiqué raccourci en pantacourt ( un rappel des motifs du haut en appliqués )

 

 

 

 

 

 

Le haut : Base du haut de pyjama Citronille. Je l’ai ramené à une forme Tshirt , sans ouverture sur’ le devant. Manches évidemment raccourcies, encolure un peu plus échancrée et contrastée ( même jersey que le bas ). Il me paraît un chouïa grand mais je verrai bien une fois porté car je travaille toujours sans les enfants à côté, donc parfois, j’ai des doutes, sur la correspondance des tailles.

J’ai quand même bien galéré pour la pose du col. Fait, défait……D’abord, j’ai oublié de cranter ………comme si je ne le savais pas !!!!!!! Point trop serré donc çà grimaçait…..j’ai pris le parti de faire un surfilage au lieu d’un retourné comme un biais et j’ai piqué.

 

 

 

Tissus utilisés : jersey pirate et jersey uni 100% Ma Petite Mercerie. A noter que le jersey a une excellente tenue. Je m’attendais à plus de difficulté pour le travailler.

Ce travail du jersey est donc une première, la transformation du patron l’est tout autant. Si le résultat pourrait être plus satisfaisant, je ne suis quand même pas trop mécontente d’en être arrivée au bout. Il n’y a qu’en forgeant qu’on devient forgeron , et c’est la persistance de l’apprentissage qui donne de la maîtrise.

A suivre : un 2ème pyjama