échevauxJe suis certaine que cela vous est déjà arrivé !

Commencer un ouvrage………….le mettre de coté pour une raison X ( parce qu’on bloque sur une partie de sa conception , sur un point …..) et puis on finit par l’oublier ………. et un jour , un jour comme aujourd’hui , il ressort mais l’enfant à qui c’était destiné a grandi !

Alors que fait on de l’ouvrage ?

Ce soir j’ai répété les gestes que j’ai si souvent vu faire par ma grand mère quand j’étais enfant !

Démonter délicatement l’ouvrage , refaire des pelotes , mais la laine n’est pas réutilisable immédiatement tellement elle a pris la forme de toutes ces mailles . Alors que faire ?

Des échevaux pour chaque pelote récupérée…………………. les plonger dans de l’eau tiède en ayant pris soin de mettre un peu de lessive pour tout assouplir ………bien rincer  et étendre ………….

IMGP0153_opt

Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre patiemment que la laine sèche pour reformer des pelotes à la laine détendue et commencer un nouvel ouvrage !  Ce qui est surprenant  quand on regarde cette photo c’est qu’on a l’impression que cela représente bien plus que 4 pelotes . Et bien non, juste 4 pelotes mais quand même envron près de 400m de fil …………….. !!!!!!!

Ces gestes ont fait remonter plein de souvenirs qui me laissent ce soir un peu nostalgique de ce passé , de sa présence .

Je ne sais pas si je l’ai déjà dit mais c’est grâce à elle quelque part que ce blog existe car elle m’a donné le goût de tous ces travaux que vous retrouvez au fil de mes pages , des travaux qui ont jalonné ma vie. En réalisant ces échevaux tout à l’heure , je n’ai pu réprimer quelque émotion  me demandant si  un jour ma petite fille refera ces gestes . Moi meme je crois bien ne les avoir jamais faits depuis que ma grand mère n’est plus !