Je ne sais pas si vous connaissez Odile , vous savez Dame Odile , la dame aux mille couleurs et ce n’est pas un euphémisme, la poétesse de Souris-ville , celle qui nous enchante de ses histoires , de ses tableaux, celle que j’ai eu le plaisir de rencontrer au salon Créativia de Toulouse

 

souris

odile

 

 

Cela fait un an que je retardais le moment de tailler dans les superbes tissus que j’avais achetés l’an dernier au salon sur son stand. Chaque coupon étant à lui seul un tableau cela ressemble à un sacrilège de tailler dedans. Mais aujourd’hui j’ai osé. Depuis plusieurs jours çà me titillait, mais je ne savais pas encore que faire …… Et puis le soleil magnifique qui a baigné ce jour férié  m’a donné le coup de pouce nécessaire  pour me plonger dans les couleurs de ce premier coupon. J’en ai encore 4 à travailler dont 2 d’un sublime velours mais comme pour ceux d’aujourd’hui, il faudra le déclic du projet à réaliser.

Je suis partie sur la base d’un patron que je connais bien pour l’avoir réalisé plusieurs fois pour mon entourage. Le  241 Tote de Noodlehead fait ici et ici. Le design de ce  sac se prête à toutes les interprétations et j’ai eu envie d’un sac moins sage qu’à mon habitude , mais ce n’est pas parce que je connais bien le patron que la tâche a été plus facile . J’ai utilisé de la toile à cantonnière pour triplure afin que le sac ait un bon maintien  , les retournements n’en n’ont pas été facilités.

IMGP0121 IMGP0120 IMGP0127

La toile de fond ( rose ) est une toile déperlante . L’intérieur est en coton uni et les poches sont réalisées dans des chutes de Kaffe Fassett ( Ma petite mercerie)

IMGP0125 IMGP0123

Les accessoires nécessaires à la confection des anses ( mousquetons et anneaux ) viennent de chez Déco cuir 

IMGP0128

Quand je vous dis que c’est une explosion de couleurs, il n’y a pas d’autre mot et je vais l’adorer, je l’adore déjà mon sac Bohème

IMGP0119

Merci Odile , moi qui suis trop souvent dans la sobriété j’ai pris un réel plaisir à associer couleurs et coupons , à jouer avec les contrastes,  à me surprendre  et çà c’est ce que j’aime en couture . J’aime me surprendre dans la confection d’une cousette soit parce que son allure m’est inhabituelle , soit parce que j’ai dépassé une difficulté. On peut faire 100 fois un même modèle, il y a toujours quelque chose de différent !!

 

roulotte delux copie 10

Il fallait bien quelques tours en roulotte pour terminer cette soirée, allez, je vous embarque ?

Bisounettes et belle fin de semaine mes belles