Pas de vacances cette année, mais j’ai décidé de voyager en couture.

Depuis très très longtemps , j’avais envie de me faire un boubou, parce que dedans on se sent à l’aise, libre de ses mouvements . Mon aîné n’avait que 5 ou 6 ans , çà remonte donc à à peu près 35 ans , une collègue de boulot m’en avait prêté un pour une soirée. J’habitais en région parisienne et chacun sait que là bas, le brassage des cultures est important. Nous partagions nos idées, nos cultures, nos valeurs et tout le monde vivait à l’époque en bonne intelligence. J’ai beaucoup appris de cette période et j’ai trouvé la population de mon lieu de naissance bien étriquée dans ses idées quand j’ai pris ma retraite.

J’ai toujours été attirée par ce qui changeait de notre vie bien tranquille. J’étais curieuse de comprendre les modes de vies, les différences et aussi les croyances . J’ai côtoyé, travaillé avec des personnes venant des pays du Magreb, des pays asiatiques ( Cambodge, Laos, Viet Nam ) , d’Afrique ( Congo, Sénégal, Mali ) et je remercie toutes ces personnes de ce qu’elles m’ont apporté sur le plan humain.

Voilà donc expliquée la petite histoire de mon goût pour le boubou ou les tenues dites exotiques .

Alors ce matin, j’ai attrapé ma malle à tissu. Je savais que j’avais un ou deux coupons de wax en grande dimension que m’avait offert ma copine Sabrina alias Ti Molokoy. Et je me suis mise à l’oeuvre.

Pas de patron…. alors comment l’aise je construit ?

J’ai utilisé les découpes d’encolure de la tunique DO BRAZIL que j’ai réalisée ce WE.

Quelquefois , il suffit du déclic qui va faire que …………..

J’ai donc plié mon coupon une fois en deux dans la largeur, coupé. et plié les deux morceaux obtenus en deux dans le sens de la hauteur . J’ai tracé sur le pli les découpes d’encolure et de façon élargie mais sans trop la ligne de couture des côtés ( 2 à 3 cm à partir de la taille pour être à l’aise dans les mouvements ) . La couture se fait sur l’endroit du tissu pour cela il faut mettre le dos et le devant envers contre envers et piquer  donc sur l’endroit en laissant 25 cm pour le passage des bras jusqu’à  25 cm réservés pour le bas que j’avais arrondi.

Le dos est aussi maintenu comme le dos du Do Brazil par un lien

IMGP0015-008 IMGP0017-008

Le dessin n’est pas centré mais le wax est imprimé en décalé ^^

IMGP0014-008 IMGP0010-006 IMGP0005-006

Et voilà une petite couture rapide que je vais porter sans me priver . D’autres verront sans doute le jour dans l’avenir. On est trop bien dans ce style de vêtements pour rester à la maison.

Bisous à toutes et à bientôt