C’est l’histoire d’un sac multi tâche.  Sac à langer pour les babys , sac de sport pour jolie dame ou jolie demoiselle ( tous les looks sont permis ) ou sac de ville très très généreux …….. ( on le sait bien, nous , qu’il nous faut de la place dans nos sacs ), il fera sa première sortie pour mon voyage sur PARIS  à la rencontre des copines , c’est le tout dernier patron  de Véro-Sacôtin  .

sac-boogie

 

Boogie, un patron dont le pas à pas est une petite merveille .

Bon, ce n’est pas le sac qui se fait en une journée . Non, non, pas moins d’une trentaine de pièces à tracer, découper, tripler pour certaines ( j’aime les sacs qui se tiennent ) . Une après midi pour le traçage et la découpe. Une après midi pour la préparation de toutes les parties ( les poches  et il y en a , zippée, tournicotée, pressionnée  ou élastiquées, les anses, rabat et bande FE , doublure ).

imgp0001

J’ai fait souffrir ma mac

imgp0004

Poche intérieure élastiquée à double compartiment

imgp0010

Poche intérieure zippée

imgp0012

Poche arrière pressionnée

imgp0033

imgp0019

Poche de côtés

imgp0015

Poche de devant avec rabat à tourniquet

imgp0020

Une belle après midi couture et si je ne m’étais retenue , je crois que j’y aurai passé ma soirée pour le montage final. Mais c’est l’étape décisive qui fait que,soit vous réussissez votre sac , soit vous le foirez. Alors comme ma fatigue occulaire diminuait considérablement ma concentration et ma précision , j’ai préféré repousser l’étape finale au lendemain.

imgp0027-001 imgp0039

C’est vrai que je ne me suis pas simplifiée la tache, car comme j’aime les sacs qui ont de la tenue , j’ai la fâcheuse habitude de renforcer presque tous mes sacs avec du molleton rigide à coudre , de la bande FE aux pièces principales du corps du sac.

Et puis, comme j’ai un pied spécial simili à rouleau pour ma Pfaff et pas de pied Téflon , malgré le double entraînement j’ai été obligée de ruser en utilisant du scotch pour les coutures sur simili car le simili Galuchat n’étant pas un simili lisse, le pied n’adhérait pas suffisamment. Mais que cela ne vous retienne pas, il faut juste un peu de patience et une pince à épiler pour retirer les petits bouts de scotch qui resteraient collés. Faut ce qu’il faut quand on veut du travail propre.

imgp0031

J’ai prévu la bandoulière , mais je suis en panne de sangle , impossible d’en trouver dans les 2 merceries du village et même sur mon marché donc j’attends impatiemment un petit colis pour terminer ma plus jolie réussite en matière de sac car je suis vraiment contente de moi.

imgp0035

Ce sac est le plus technique que j’ai jamais cousu. Un bel exercice de couture . Cette version est très sobre , un brin chic en ville 😉 ^^, mais j’ai déjà la ferme intention d’en réaliser un plus moderne, plus fun  , j’ai d’ailleurs déjà repéré les tissus dans lequel je le réaliserai et ce sera sûrement plus facile à travailler . J’ai le chic pour vraiment chercher la difficulté à la première réalisation du modèle .

Matières et accessoires utilisés  provenant de la Mercerie des Créateurs  ( merci d’ailleurs à Laurence pour la qualité des envois et qui nous gâte toujours de petits plus ).

  • Simili Galuchat noir
  • Doublure, poches et rabat en Tissu japonais seigaiha vagues noir et bronze
  • Kit complet  de bouclerie Sâcotin

Il me reste maintenant un Boston à couper et la boucle sera bouclée pour le CSF mais je n’ai pas terminé mes projets Noël alors attendez vous encore à quelques surprises , je sais qu’autour de moi la maroquinerie est très appréciée ;-).

la-vie-est-belle

 

A tout bientôt . Des bisounettes en ce beau  début d’Octobre ……….