Cela faisait un petit moment que je le lorgnais et puis en fin de semaine dernière j’ai craqué sur le joli livre d’Alma Fanteira, la créatrice de la marque de patrons  » C’est Dimanche », maintenant Nun Studio . J’avais vu quelques photos mais pour le coup la découverte a été plus qu’un coup de coeur.

Ce petit livre broché recèle une mine de possibilités pour habiller une poupée de chiffon mais pas n’importe quelle poupée, une petite beauté .

 

Des poupées j’en ai déjà fait mais plus exactement des poupées style Waldorff. Cette poupée là, c’est une petite citadine et pas un bébé. C’est une élégante qui a un drôle de minois.

Sa confection relève de la couture mais aussi du dessin et de la broderie.

 

Le plus déroutant est le fait qu’elle soit très fine  et si les coutures peuvent se travailler à la mac, les retournements eux sont extrêmement délicats , les bras sont plus petits que mon index et il me manque l’outil essentiel que je ne vais pas tarder à acquérir car il es utile pour plusieurs occasions . Merci Steph pour l’indication.

 

Patience, délicatesse, attention ……………….  vous vous doutez bien à cet instant que c’est de même pour lui confectionner un vestiaire et bien sûr, sinon quel intérêt, je me suis prise au jeu. Je lui ai cousu pour commencer le petit top volanté et le pantalon slim. Et côté tricot,  la petite veste irlandaise.

Les chaussures sont peintes ( ici des ballerines ) mais on peut aussi faire des bottines ou des derbys

 

 

C’est un excellent exercice de précision. Je n’avais jamais cousu  ni tricoté aussi petit. Je peux dire que çà prend autant de temps qu’une grande pièce car il faut avancer lentement et précautionneusement.

La belle est prête ( sauf que je n’ai pas réussi à faire coïncider la coiffe pourtant faite deux fois …. 🙁 . Peut être faut il mettre la ouate avec la coiffe en place pour avoir un bon positionnement ).

Place au défilé

 

Et puis nous sommes en été , alors une petite robe devait absolument rentrer dans son dressing , d’ailleurs la belle se tient à l’ombre de mon laurier  😉 .

Confectionner ces petits personnages est aussi idéal pour déstocker les chutes de tissus et fonds de pelotes.

Il y a bien  quelques petits défaut, mais je dirai que çà fait presque son charme ………..  de première réalisation.  Vus avez vu la pirouette ?  Je  sais faire aussi . Toujours positiver ^^.

Bisounettes et à bientôt , j’ai d’autres petites choses à vous montrer , juste le temps de faire des finitions.

Ps : Ca me titillait de trop cette histoire de coiffe qui baille …… Je l’ai reprise en l’ajustant coiffe à l’envers sur la poupée et c’est un peu mieux