Cela me paraît une éternité, ce temps où je ne cousais pratiquement que pour elle. Des robes, des jupes, des combi, mais surtout des robes. Et puis ma demoiselle a grandi, a déménagé, et comme son corps bouge beaucoup et

Lire la suite