Trois copinautes se sont réunies pour créer un groupe où échanges, émulation, entraide et motivation seraient les maîtres mots dans ce temps difficile de confinement qui prend fin aujourd’hui.

Ce challenge tournait autour de sacs et accessoires et comment ne pas y participer ?

Cela nous a permis de découvrir des techniques, d’échanger de bons plans , de faire la connaissance virtuelle de personnes aussi passionnées que nous.

J’ai pris le train en marche avec le challenge Balzac que je vous ai déjà présenté ici.

Puis il y a eu le challenge « Sac de plage » qui pour moi est devenu sac isotherme car en effet , une base était donnée et libre à nous l’interprétation

Et enfin celui qui m’a pris le plus de temps, notre dernier challenge , le « challenge voyage » où nous avions toute liberté .

J’ai réalisé un ensemble de trois pièces assorties en reprenant un modèle d’un challenge précédent , le Balzac qui allait prendre place dans un Flora.

Un Flora donc , en lin enduit kaki auquel je n’ai pas fait de poche avant, ni de vague, mais sur lequel j’ai tenté le Meshwork, cette technique de tissage tissu, simili ou cuir. Ici c’est un tissage en toile luggage

Un Flora toujours aussi généreux en espace de rangement

Et puis pour la notion du voyage , quoi de mieux qu’un Java de Sacôtin que j’ai décliné en taille médium.

La seule modification que j’ai apportée au patron de Véro c’est la manière de réaliser les anses. Pour le reste , j’ai respecté le patron et juste fait un peu de déco avec un appliqué de Flex trouvé chez ma Lolo.

Et puis comme il me restait un peu de lin je me suis amusée à réaliser une trousse que j’ai appelée Trousse Corona , juste comme çà pour le fun avec une face en patchwork auquel je m’initie entre deux réalisations.

Un challenge qui m’a occupée de façon ludique en cette fin de période quand je voulais faire une pause dans la confection de masques.

Voilà les amis, aujourd’hui c’est le 1er jour du dé-confinement , il ne changera pas grand chose pour moi car le virus n’est pas sorti de nos vies, il est juste pour l’instant moins actif. La seule chose, nous n’avons plus besoin de cette autorisation ridicule que nous devions remplir et signer quand nous sortions au risque d’être verbalisés. ….. Il nous faut donc rester prudents , continuer à nous protéger pour protéger les autres. Sortir masqués quand nous allons faire nos courses reste de mise, respecter la distanciation aussi et toutes les autres règles qui s’imposent comme le lavage de mains. Je suis rassurée que mes petits enfants ne reprennent pas le chemin de l’école. En septembre nous y verront peut être plus clair.

Je vous souhaite une belle semaine malgré ce vilain temps et surtout , faites comme moi