C’est bientôt l’époque de ce petit fruit si goûteux que l’on apprécie tant les grands soirs d’hiver blottis sous le plaid ou devant le feu d’une cheminée. Leur crépitement est comme un chant dans la poêle trouée . Je me souviens de Paris , un coin de rue, un bidon , des braises, le vendeur avec sa petite pelle qui remplissait des cornets, les passants, qui venaient quelques secondes, réchauffer leurs mains au dessus du brasier.

Tout cela m’a hier donné envie de donner ce nom à ma petite créa du jour.

Je vous explique comment elle est née . Je farfouillais dans mes coupons, cherchais des associations quand lorsque j’ai déroulé le petit coupon de liège qui me restait, une forme de rabat est apparue , en fait les restes de découpes d’un autre ouvrage. J’ai alors regardé si je pouvais en tirer parti, relevé cette forme sur papier et puis je me suis enquise de voir si le petit coupon était suffisant pour réaliser un petit sac. Il m’a fallu travailler au cm près pour réaliser ce que j’avais en tête. Quelque chose de simple mais joli. Il me servira de base si je retravaille ce patron prochainement.

Cela donne un petit sac de 16cm/14cm/6cm , juste suffisant pour un petit porte feuille qui va suivre, un mouchoir, un trousseau de clefs et son téléphone. C’est la mode des mini sacs, en voici un de ma composition.

Je n’avais pas assez de matière pour faire la bandoulière mais dans ma boîte à sangles en cuir ou simili, j’avais une petite ceinture fine qui a bien fait l’affaire.

A l’intérieur, comme il est petit, juste une poche zippée pour ranger ce que l’on veut sécuriser

Ce liège, même sur un travail d’accessoire de petite taille se travaille à merveille et sa souplesse permet la minutie.

Un joli mors à la Hermès vient décorer le rabat et faire poids pour une fermeture par bouton aimanté. Les coutures sont à cru, ce liège le permet sans soucis.

Alors comment trouvez vous mon petit Châtaigne ? Il sera sûrement décliné dans une taille, plus grande. Je dois améliorer certaines parties, mais je tiens un joli sac en toute simplicité.

Bon dimanche à vous tous , qu’il soit gai et joyeux