Bonsoir à tous ,

A l’heure où je vous écris , il est tard , la journée se termine. Vous vous demandez sans doute pour quelle raison je vous parle de ce moment de la journée , mais avec cette période de confinement, on perd vite la notion des jours de la semaine et presque la notion du rythme de vie. Ce n’est qu’une réflexion à moi même pour me satisfaire de deux jours passés en tête à tête avec mon ouvrage.

J+11 , c’est ainsi que l’on se repère depuis quelques jours dans cette sale période.

Il faut occuper son temps, se fixer des projets pour ne pas tourner en rond dans nos maisons, nos appartements. Je ne vais pas me plaindre, j’ai à mon actif plusieurs activités qui aident à s’évader et à s’occuper.

Outre des masques pour la collectivité, je me suis mise en tête de vider mes bacs de chutes de tissus en faisant des carrés de 15/15 que j’assemble pour un plaid un peu bohême . J’en suis arrivée à un montage de 1.90 m / 1.50 m . Il reste encore quelques carrés à assembler puis il attendra que l’on puisse ressortir pour se fournir en matière première pour le terminer.

Assemblage de jolis souvenirs de réalisations ( vêtements, sacs pochettes …..)

Puis je me suis un peu remise au travail du cuir, en réalisant une pochette pour mes griffes à frapper, afin qu’elles soient bien protégées et rangées. J’ai réalisé le gabarit car il n’y a pas de patron pour ce genre de pochette ( en fait c’est d’une simplicité enfantine ) ensuite j’ai donc repris mes aiguilles pour la couture main au point sellier. Depuis l’étui pour mon couteau à parer je ne les avais pas retouchées.

Puis hier, m’a prise l’envie de réaliser une boîte à outils pour ranger tous mes petits outils de travail du cuir. Mais je n’ai pas encore de stock de peaux et je n’ai encore jamais travaillé de plus grand ouvrage que cette pochette à griffe dont je viens de vous parler.

Par contre j’ai de la refente. Ces peaux sont issues de la refente de demi-dossets que les tanneurs pratiquent pour proposer des cuirs de différentes épaisseurs. Ils gardent le cuir avec la fleur. Elles sont donc sans fleur, uniquement en croûte de cuir à l’aspect lissé. ( Cuir et Tissu ). Ce sont des peaux peu coûteuses, puisque de qualité inférieure et sont très intéressantes pour le prototypage ou en doublure pour rigidifier les cuirs fins.

Il m’a d’abord fallu réfléchir à comment réaliser ma boîte car je n’ai trouvé aucun patron. Ca m’aurait bien aidée pour une première en réalisation de grande taille !!! Ce qui m’a aidée, ce sont plusieurs photos trouvées sur le net .

J’ai donc pris mon papier à dessin, mon crayon et en avant. En fait en traçant mon patron, je me suis revue à l’école quand on faisait des montages de boîtes en papier, vous vous souvenez ? 😉

Gabarits de boites à imprimer - Tête à modeler
Image du net

Il fallait rajouter un rabat, une poignée …… et penser à un aménagement intérieur afin que les outils ne se baladent pas dans un joyeux désordre. Faire une trousse à outil oui, mais pas l’ordonner !

Le rabat, la poignée ont été cousus main au point sellier. La refente est assez coriace à percer et à coudre mais avec une bonne pince on y arrive. J’ai juste cassé 3 aiguilles !!!!!

Pour l’intérieur j’ai opté pour une doublure en mousse Eva collée, sur laquelle j’ai cousu des élastiques compartimentés afin de ranger les outils type lissette, formoir, abat carre, alènes, cutter ….. Cette mousse protège en même temps outils et refente.

J’ai détourné une pochette à lunettes de Loumajine en pochette pour mes fils et aiguilles. J’ai ainsi tout sous la main. Mon couteau à parer est bien protégé dans sa housse. Il me restera juste à réaliser un étui pour mon compas à pointe sèche.

Cette trousse à outil a le bon gabarit pour contenir l’essentiel. Ni trop grande , ni trop petite . Elle mesure 30 cm de large par 15 de haut ( en espace de rangement ) et 10 de profondeur.

Les côtés sont collés et rivetés.

N’ayant pas de boucles de la bonne dimension en stock, j’ai opté pour une attache cartable et deux languettes avec bouton de col.

En attendant de pouvoir la réaliser en cuir , j’aime bien mon prototype. Pour la réalisation définitive je reverrai sûrement l’agencement intérieur . Pour l’instant, elle servira ainsi.

A chaque jour son projet , pour combattre la sinistrose ambiante , je n’ai encore rien prévu pour demain …… j’ai plusieurs projets en tête, on verra ce que mon envie me dicte au réveil. En attendant de vous retrouver …………….

Prenez bien soin de vous