Un an que je n’avais plus touché mes aiguilles. Une overdose sans doute, un besoin de coupure avec cette technique. Pourquoi ? J’avoue je ne sais pas l’expliquer. Et puis il y a peu, à l’occasion d’un KAL sur une

Lire la suite