Lors de ma dernière visite chez ma Lo , pour retirer ma commande, nous avons papoté bien sûr, ri avec l’équipe sans trop les perturber dans leurs tâches quand même , et nous avons passé un excellent moment, comme toujours. J’ai le privilège, car oui, je pense que c’en est un, je ne vais pas me voiler la face, en étant sur place de voir les arrivages, et parmi les nouveauté, les dessins d’un rouleau ont attiré mon regard. Laurence m’a proposé de le tester car c’est une nouvelle référence dans la boutique, une nouvelle matière qui méritait d’être travaillée pour voir comment elle réagissait à la couture.


William van Alen, Portes d’ascenseur du Chrysler Building, 1930, New-York.

Pour associer à cette toile qui m’intriguait j’ai choisi un lin enduit moutarde , d’une belle luminosité . Je savais que je ferai un ChaChaCha car je voulais voir cet imprimé sur ce modèle et franchement, je ne suis pas déçue . Je trouve qu’il lui va à merveille.

J’ai été un peu désappointée , il faut le dire par l’aspect toile cirée mais entre la toile et le lin enduit, nous voici avec un sac totalement étanche. Sur le plan technique, cette toile se travaille à merveille. Pas d’accroche sous le pied de la mac si vous prenez la peine de mettre un pied téflon, çà glisse tout seul. Pour les surpiqûres, ne pas hésiter à mettre un grand point à 4, 4.5. Le rendu sera très joli. Pour les retournements aucun soucis, la toile se comporte bien. Par contre ne pas thermocoller, la toile n’en n’a pas besoin, elle a une belle tenue. Et pour ce modèle, pas besoin de thermocoller la doublure non plus. J’ai juste thermocollé les pièces de lin enduit.

Place aux détails en photo, d’un petit dernier qui allie légèreté et effet visuel assuré. Encore une fois , merci Véro pour tes modèles , et merci Laurence pour la qualité des produits que je suis amenée à travailler et quelquefois tester, pour mon plus grand plaisir.

Vous pouvez trouvez le tutoriel de la sangle bi colore ou bi matière sur le site de Sacôtin, ici

J’ai vraiment passé un excellent moment à le réaliser, un fou rire en le retournant parce qu’il faut bien de temps en temps céder à la dérision quand on réalise l’instant d’une seconde qu’en exécutant le dernier retournement on voit la représentation de ce dont son estomac a particulièrement envie ………. oui, il était tard, j’avais faim …. au fait et vous ? Que voyez vous ? 😉

Allez soyons un peu sérieuse , je le kiffe ce ChaChaCha de Sacôtin associé à cette toile Baker de La Mercerie des Créateurs. Belle journée à vous , prenez soin de vous.